Pic Autisme DYS et Trisomie est une association, dont le siège est situé sur le département de l’Hérault, sur la commune du Triadou, à 15 km au nord de Montpellier.

Elle accompagne des enfants, adolescents, adultes, du département de l’Hérault, avec Trouble du Spectre de l’Autisme ou des troubles DYS ou encore un handicap mental, comme la Trisomie 21.


En France 1 enfant / 100 naît autiste et 1 enfant /1 000 naît trisomique.

Il y a environ 20 % de personnes ayant une Trisomie 21, qui présentent également un Trouble du Spectre de l’Autisme et le nombre de personnes trisomiques présentant ce double diagnostic est sous-estimé, lié à un manque d’évaluation et de diagnostic posé.

L’autisme est un trouble du neurodéveloppement et la Trisomie 21 est une anomalie chromosomique, c’est-à-dire du nombre de chromosomes.

Si on ne peut guérir l’autisme et supprimer le chromosome en trop, une prise en charge comportementale, si elle intervient précocement, donne de bons résultats et améliore la vie des personnes concernées, leur autonomie dans la vie de tous les jours, leurs apprentissages et leur inclusion personnelle et professionnelle dans la société.
En France, si l’école se veut inclusive, elle l’est sur le terrain, encore très peu. Les enfants autistes et /ou trisomiques sont pour beaucoup, scolarisés à temps partiel. Parfois ils sont comptabilisés scolarisés, alors qu’ils ne vont à l’école qu’une heure par jour.

Quant aux troubles Dys, ils touchent 6 à 8 % des enfants en âge préscolaire. Ce sont des troubles cognitifs durables, qui sont plus ou moins sévères et entraînent des troubles des apprentissages.
Certains affectent les apprentissages précoces, tels que le langage ou encore les gestes, que l’enfant avec troubles Dys, parvient difficilement à automatiser.
D’autres affectent les apprentissages scolaires : c’est ce qu’on appelle les troubles spécifiques des apprentissages regroupés en 6 catégories.
▪ Les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit : la dyslexie et la dysorthographie.
▪ Les troubles spécifiques du développement du langage oral : la dysphasie.
▪ Les troubles d’attention avec ou sans hyperactivité : ils sont associés dans 50 % des personnes présentant des troubles du langage.
▪ Les troubles spécifiques des activités numériques : la dyscalculie.
▪ Les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visuospatiales : la dyspraxie.
▪ Les troubles spécifiques du développement des processus mnésiques.

Il faut souligner que 40 % des enfants dits “Dys” présentent plusieurs troubles des apprentissages à la fois et sont donc multidys. C’est dire l’importance d’une prise en charge précoce de ces différents handicaps, qui passent parfois inaperçus, malgré les difficultés scolaires rencontrées par l’élève concerné et ne sont parfois découverts que lorsqu’il est au collège et que les moyens de compensation qu’il a mis en oeuvre, deviennent alors insuffisants et l’épuisent mentalement et physiquement.


La Maison Des Personnes Handicapées (MDPH) tend à notifier une orientation systématique en Ulis ou Ime, dès l’annonce du diagnostic de Trouble du Spectre de l’Autisme, de troubles Dys sévères ou de Trisomie 21, ne laissant à l’enfant aucune chance d’évoluer dans le cursus ordinaire. Si on lui en laisse toutefois la possibilité, une fois rentré en classe de maternelle, si son comportement et ou ses apprentissages, ne sont pas ceux attendus, pour son âge, les heures d’accompagnement par une auxiliaire de vie scolaire, sont diminuées et la notification du nombre d’heures d’aide humaine de la MDPH plus du tout respectée et progressivement la réunion de l’’équipe éducative aboutit à ce qu’on incite et pousse la famille qui a un enfant avec autisme, troubles Dys ou une Trisomie 21, à lui faire accepter que son enfant serait effectivement mieux dans un établissement spécialisé comme le dispositif Ulis ou l’IME.

L’association Pic Autisme DYS et Trisomie vient compenser cette scolarité à temps partiel, voire parfois pour certains élèves avec autistes, Dys ou trisomiques, une absence totale de scolarité en fin de primaire, en assurant des séances individuelles de soutien scolaire au domicile des familles concernées pour leur enfant, par l’un de ces handicaps ou en fournissant un accompagnement en classe par une professionnelle formée au soutien scolaire spécifique combinant l’ABA à la pédagogie Montessori.

 


 trompette2

 
Mon univers à part



Sophie Robert

 
 

Un peu d'histoire...

 sieste1


En France, encore trop peu d’enfants et adolescents porteurs de Troubles du Spectre Autistique (TSA) accèdent au milieu ordinaire (école, centre aéré, activités sportives, loisirs...).

Il existe encore peu d’établissements en France, qui offrent des programmes éducatifs et une prise en charge comportementale. Ceux-ci affichent des listes d’attente parfois sur plusieurs années.

Or, la Haute Autorité de la Santé (HAS) recommande l’approche éducative et comportementale auprès des enfants autistes, cette approche fait déjà ses preuves aux Etats-Unis depuis une cinquantaine d’années, également en Grande-Bretagne et en Belgique.

L’approche ABA (applied Behaviour Analysis ou analyse appliquée du comportement) est recommandée mais n’est pas exclusive. D’autres outils intègrent cette approche comme le programme « TEACCH » ou « PECS ».

Pic Autisme est un service éducatif, qui offre donc une prise en charge éducative et comportementale sur le modèle de l’approche ABA pour des enfants, adolescents, adultes présentant des Trouble du Spectre de l’Autisme.